Mois : novembre 2014

Non classé

Les incidents d’origines électriques, vers le risque Zéro ?

Les incidents d’origine électrique sont heureusement peu fréquents dans les installations électriques, les environnements industriels ou les infrastructures Offshore ou Onshore.

Cependant, ce risque est loin d’être nul et les conséquences souvent dramatiques, humainement bien sûr mais aussi économiquement. L’arrêt, par exemple, de l’activité d’une plateforme pétrolière à cause de l’explosion d’une simple cellule moyenne tension peut occasionner la perte de 5 M$ par jour pour la compagnie pétrolière qui exploite le puits sans parler des risques d’incendie sur la plateforme et le danger que cela représente, pour les équipes opérationnelles et pour l’environnement.

En France et dans certains pays d’Europe, les installations électriques dans les environnements industrielles   datent parfois des années 1950. Elles ont subi de nombreuses modifications de   leur réseau de distribution électrique et des sources d’approvisionnement en énergie. La demande en électricité a évolué, les puissances ont augmenté et   de nouveaux équipements permettant par exemple la compensation de l’énergie   électrique ont été rajoutés, rendant le système électrique dense et complexe à maitriser dans son ensemble du point de vue de la maintenance.

Les normes, bien sûr, existent et sont en perpétuelles évolution grâce à l’action dynamiques de comités   souvent internationaux, réunissant les plus grands experts pour faire progresser la sécurité et la fiabilité des installations électriques. Mais il reste un long chemin à parcourir, par exemple, nous pourrions nous poser la   question de la « couverture » de la norme IEC 61850 dans les   réseaux de distribution ? ou si la norme IEC 61892 reste applicable   quand les puissances des transformateurs embarqués sur les plateformes offshores ne cessent d’augmenter ?

A cela s’ajoute une vrai problématique humaine pour retenir les techniciens en charge de la   maintenance des équipements électriques et une vraie difficulté pour attirer de nouvelles recrues qu’il faudra alors former sur des systèmes complexes   intégrant un grand nombre d’équipements d’origine diverse. L’usine ou même le constructeur ayant produit l’équipement ayant parfois disparu ou été intégrée   au sein d’un autre groupe plus important.

Les solutions existent bien sûr, l’une d’entre elle reste la formation, outil capital dans le transfert du savoir et des bonnes pratiques pour tendre vers le risque zero.

Francois Hussenot

Directeur Associés de WLE  www.wlenergy.fr

Société de formation technique dans l’eau et l’énergie

Non classé

Formation Protection et Sélectivité – du 9 au 12 février 2015 – FIEEC, 17 rue de l’Amiral Hamelin 75116 PARIS

L’objectif de cette formation est d’approfondir les techniques de coordination par l’étude de cas réels et d’étudier les différents types de relais de protection utilisés dans les installations industrielles et sur les réseaux électriques. Le programme proposé est le suivant :

  1. Fiabilisation du réseau et étude de sélectivité
  2. Cas réel d’analyse d’un plan de protection
  3. Les types de relais de protection
  4. Les régimes de neutre
  5. Les courants de court-circuit
  6. Protections différentielles
  7. Protection des transformateurs
  8. Protection des lignes et des câbles
  9. Protection des moteurs
  10. Protection des alternateurs

Public

Cette formation est destinée aux ingénieurs, aux techniciens de bureau d’études et aux exploitants travaillant dans le domaine de l’électricité. Notre expert donnera des informations théoriques et pratiques permettant de concevoir et de régler les systèmes de protection d’un réseau électrique.

Votre expert

Robert Jeannot est un expert de l’ingénierie des réseaux et des installations électriques. Ses 43 années d’expérience au sein du groupe Schneider lui ont permis de réaliser de nombreux projets électriques (centrales, installations d’usines, postes HT, plateforme, hôpitaux, datas centers, etc) et d’animer des commissions techniques de normalisation comme l’UTE 99 ou encore la refonte des normes C13 100, C13 200 et CEI 61936.

Robert est professeur à l’INPG où il enseigne sur les protections des réseaux et sur la conception des réseaux industriels. Robert intervient lors de formations du groupe Schneider en tant qu’expert des réseaux industriels

Pour plus d’information : info@wlenergy.fr

Ils ont participé à la dernière session et en parlent : Retour d’un participant sur cette formation

Prochaine session : Paris – du 1 er au 4 Février 2016

Non classé

Wind Offshore Electrical Commissioning Training

 

REF 12102

The objectives of this training are :

  1. Analyse and share check list and retro planning of the commissioning plan for a large offshore windfarm
  2. Share REX (Return Of Experience) on offshore windfarm commissioning
  3. Define Do and Do Not Do based on real cases of wind farm commissioning
  4. List key points to anticipate to ensure the success of such project
  5. Provide sample and template of contracts to be use for commissioning phase

Duration: 2 days

For more information please contact info@wlenergy.fr or www.wlenergy.fr

Non classé

Training on FACT Devices

REF 11115

CEB-L14904

Over the last decade, the electricity sector has been subjected to several fundamental changes. A first change is the liberalization of the electricity sector, with as a consequence a complete change of the parties active.

A second important evolution is the shift towards smaller, often renewable, generators. These sources tend to deliver a variable amount of power to the system, dependent on weather conditions. Furthermore they are often located far from the load centres, causing large power flows through the system. Contrary to traditional power generators, they are not centrally dispatched. As a consequence, the transmission system experiences more and more variable energy injections, requiring a flexible operation of the power system. These increased dynamics might create adverse affects on the different types of power system stability. The effect of this added variability and flexible generation pattern on investments must be discussed as well.

The need for more flexibility in the power system is explained, focusing on the evolutions that are taking place in the energy system, with an emphasis on the developments relating to the transmission of electrical energy. The influence of these recent changes on the operation of the power system is addressed. For every part, the effects on the security of the power system are highlighted.

The main part of the course deals with the controllable devices, which can be used in the power system. These new, non-conventional grid elements, often based on power electronics, have enhanced control capabilities that allow a more flexible operation of the power system and they form an alternative investment technology. These new elements provide additional control capabilities to the grid operator, and allow to operate the power system closer to its limits. The different flexible AC transmission systems are discussed and compared.

The technology used for these devices will be covered (without going into detail on the power electronics aspects), and both the steady state and the dynamic operation are covered, as well as several examples. HVDC can be seen as a special case of FACTS. As such, the high voltage direct current (HVDC) technology and applications are an essential aspect of the course. Both the traditional line commutated converter (LCC) HVDC and the relatively new voltage source converter (VSC) HVDC will be discussed. As for the FACTS, also for HVDC the technology, modelling for steady state and dynamic simulations is studied. Examples regarding offshore wind systems are used to show the use of HVDC.

 The program of this training is the following:

  • Module 1: Introduction
  • > Why do we have/need FACTS
  • > Definition of FACTS
  • > Active and reactive power flow through transmission lines
  • > FACTS in the liberalized market environment
  • Module 2: Technical components of FACTS devices
  • > Switching components
  • > Mechanical (e.g. tap changer)
  • > Thyristor
  • > GTO
  • > IGBT and voltage source converters
  • Module 3: Design and modelling
  • > Components
  • > Different implementations
  • > Model
  • > Usage
  • > Advantages and disadvantages
  • > Static Var Compensator (SVC)
  • > STATCOM
  • > Thyristor Controlled Series Capacitor (TCSC)
  • > Static synchronous series compensator (SSSC)
  • > Phase shifting transformers
  • > Thyristor controlled Phase shifting transformers
  • > UPFC/IPFC/others
  • Module 4: Steady state operation of FACTS
  • > Power flow control
  • > The use of phase shifting transformers to manage overloads in the system in the different operational time frames of the TSO
  • > Voltage management
  • > SVC and STATCOM to manage voltage in the system
  • Module 5: Dynamic operation of FACTS
  • > Influence of FACTS on stability
  • > Rotor angle stability
  • > Sub-synchronous resonance
  • > A few examples of how FACTS help the power system dynamics (including how to model)
  • > Grid code compliance for wind farms using FACTS (SVC and STATCOM)
  • > Inter-area oscillation damping using TCSC
  • > FACTS with remote inputs (WAMS input for the controller)
  • Module 6: Cost-benefit analysis of FACTS devices in power systems
  • > FACTS in planning and operational planning (and implementation in software)
  • Module 7: Coordination of multiple FACTS
  • > Steady state coordination
  • > Dynamic coordination
  • Module 8: LCC HVDC technology
  • > Technology
  • > Application
  • > System operations with LCC HVDC
  • Module 9: VSC HVDC technology
  • > Technology
  • > Application
  • > Connection of offshore wind farms
  • > System operations with VSC HVDC
  • Module 10: Supergrid and offshore grid
  • > Why offshore grids and supergrids
  • > Technology requirements
  • > Limitations
  • > Operation of DC grids
  • > Regulatory framework

Durée: 2 days

For more information, please contact info@wlenergy.fr

Non classé

Formation WLE pour Dispatcher / Opérateur

REF 13305

Les objectifs de cette formation sont les suivants :

  1. Présenter la structure d’un réseau électrique
  2. Maitriser les éléments de conduite du réseau
  3. Définir le métier de dispatcher, les risques, l’équipe et les bonnes pratiques
  4. Partager l’expérience d’un dispatcher face à des situations extrêmes

Nous vous proposons le programme suivant :

  • Présentation de la structure d’un réseau électrique
  • > Présentation du Glossaire Technique du Dispatcher (remis à chaque participant
  • > De la production à la consommation
  • > Le réseau de transport vu de l’opérateur
  • La conduite du réseau
  • > Pourquoi conduire le réseau
  • > Les travaux
  • > Les incidents
  • > Méthodes d’anticipation
  • > Le traitement des données
  • > Analyse
  • Dispatcher, plus qu’un métier
  • > Rôle et responsabilités
  • > Organisation du travail
  • > Relations avec le monde extérieur
  • > Présentation des logiciels du marché
  • > L’acquisition de connaissances et de compétences
  • Conduire et manoeuvrer, tout un art
  • >Rappel sur l’organisation d’un poste électrique
  • > L’importance de la topologie
  • > Sectionneurs de sectionnement
  • > De l’art de manœuvrer un transformateur
  • > Elément d’équilibrage
  • > Face à un incident
  • Etude de cas (LFI : Learning From Incident) 
  • > Etude technique
  • > Etude comportementale
  • > Etude organisationnelle
  • > Etude de la communication (interne et externe)

Durée: 4 jours

Pour plus d’informations, contactez nous sur info@wlenergy.fr

LFI, LFI, MTA, MTA

Une formation courte et innovante à partir de l’analyse d’un incident dans sous-station électrique

  « On célèbre toujours et à juste titre les succès, mais il est  bien plus enrichissant de tirer les leçons des défaillances techniques et de mettre en place des solutions en s’inspirant de situations réelles »

Plaquette MTAPartant de ce constat, les experts de WLE ont développé une gamme de formations innovantes basées sur la méthodologie des plus grands MBA : les MTA, avec un T comme Technical.

Pendant une journée, les participants étudient un cas concret d’incident technique survenu sur un réseau électrique ou dans une installation industrielle. Ils ont ainsi l’occasion unique de bénéficier d’un retour d’expérience, d’apprendre une méthode d’analyse d’incident, de comparer les modèles d’estimation des couts et d’acquérir les bonnes pratiques pour prévenir un tel évènement dans le cadre de leurs responsabilités.

Ce MTA est proposé aux bureaux d’études, aux exploitants d’entreprises industrielles ainsi qu’aux chefs de projets et responsables de maintenance.

Pour cette première en France, les experts de WLE ont choisi l’étude d’un incident majeur survenu sur un réseau électrique: l’incendie d’une sous-station HT/MT dans une installation industrielle.

Le formateur, Robert Jeannot, est expert de l’ingénierie des réseaux et des installations électriques. 43 années d’expérience au sein du groupe Schneider lui ont permis de réaliser de nombreux projets électriques et d’animer des commissions techniques de normalisation.

Venez participer à cette étude de cas réel sur un incident électrique survenu dans une sous station et profitez de ce retour d’expérience comme ceux qui maintenant en parlent :

« Un retour d’expérience unique où on se sent acteur de la situation. J’ai vraiment appris tout au long de la journée en échangeant avec les participants»

Jean, Ingénieur responsable du pôle génie électrique dans une compagnie pétrolière

« Une approche innovante, une méthodologie efficace, je recommande cette formation à mes équipes »

Christian, Responsable projet et maintenance électrique dans une compagnie d’électricité

Pour plus d’informations et vous inscrire à cette formation, contactez-nous:

Tel:  + 33 (0) 9 82 44 12 23

Email:    info@wlenergy.fr

Informations pratiques :

Le 4 décembre 2013

Lieu : FIEEC – Espace Hamelin, 11 Rue de l’Amiral Hamelin, 75116 Paris

Contact : info@wlenergy.fr ou + 33 (0) 9 82 44 12 23

 

Etudes de Sélectivité des Réseaux HT

REF 12501

Les objectifs de cette formation sont les suivants :

  1. Apprendre une méthodologie rigoureuse pour définir un plan de protection HT,
  2. Définir les types de protections électriques pour les réseaux HT,
  3. Calculer la valeur des courants de court-circuit,
  4. Déterminer les principaux seuils des relais de protection.

 Nous vous proposons le programme suivant :

  • Présentation générale
  • > Norme IEC 60-909
  • > Présentation des réseaux industriels
  • > Présentation des différentes architectures
  • Les schémas de liaisons à la terre
  • > Avantages & inconvénients de chaque SLT
  • > Contraintes de fonctionnement (surtensions)
  • > Valeurs des courants de défaut
  • > Résistance de limitation
  • Définition des défauts
  • > Liste des défauts usuels
  • > Calcul des courants de court-circuit
  • > Définition du plan de protection
  • > Présentation des logiciels du marché
  • > Analyse des défauts
  • Déterminer les courbes de déclenchement Max
  • > Identifier les différentes courbes de déclenchement
  • > Paramétrer les seuils de la protection phase

 

Durée: 2 jours

Pour plus d’informations, contactez nous sur info@wlenergy.fr ou http://www.wlenergy.fr